Qui sommes-nous ?

NOS VALEURS

Le bois est le cœur de notre métier, la production le centre de notre entreprise, nos hommes notre force. Nous aimons ce merveilleux produit qu’est le bois, matériaux noble, nous aimons la forêt. Nous sommes heureux de faire notre métier, proche de la nature. Nous avons à cœur le respect de l’environnement et exploitons les parcelles boisées en bon père de famille. Nous favorisons les circuits-courts (maximum un intermédiaire entre nous, producteur et la destination finale, en d’autres termes le bois placé) et nous nous approvisionnons de préférence localement.

Qualité de production et de service : rectitude correspondant à la demande du client, dimensions correctes, finition répondant aux exigences de nos partenaires, séchage avant imprégnation (de manière naturelle ou industrielle).

Respect des délais de livraison annoncés et production rapide.

Nous mettons l’accent sur l'amélioration continue et la sécurité au travail.

Satisfaction de nos clients (rapidité des remises de prix, suivi commercial, suivi expédition, respect des délais). Nous avons certains partenaires depuis 70 ans ! Nous désirons mettre en place des partenariats solides et de longue durée.

Nos hommes sont notre force. Ils partagent nos valeurs d’entreprise et adhèrent à note vision. Nous voulons pour eux un excellent climat social favorisé par le respect mutuel et l’écoute. Grâce à leur suggestions d’amélioration et à une remontée d’informations que nous voulons fluide, nos hommes œuvrent avec nous au quotidien pour devenir encore meilleur, grandir et pérenniser notre activité. C’est parce que l’Homme est important pour nous que nous fonctionnons depuis 3 générations avec notre personnel plutôt que d’avoir recours à la sous-traitance. Fournir la source de revenu principal pour 46 familles est un choix estimable à nos yeux. Participer au tissu économique wallon et collaborer avec une grande quantité de PME en Europe à la croissance économique de l’Union est une fierté. Par nos achats de bois aux communes, nous contribuons aussi aux recettes de celles-ci pour mettre en place notamment divers projets citoyens.

QUI SOMMES NOUS ?

Trois générations poursuivant depuis 70 ans une valorisation optimale des bois issus de nos forêts wallonnes : « le bois belge, parce que se sont mes racines… »

Evènements importants : un peu d’histoire...

1947 : fondation de l’Exploitation forestière par Georges Huet, qui commence l’écorçage manuel de tuteurs. Quelques circulaires sont installés et les hommes découpent les petits bois à la main. En forêt, le travail est aussi manuel et tous les bois sont exploités par des bûcherons et débardés par des chevaux.

Pendant les années après-guerre, la production de bois de mine démarre et une chaîne de découpe est installée au cœur du village de Manhay. Au centre de la chaîne, on place une écorceuse pour la fabrication des bois de mine. Dès le début des années 50, les pilots sont expédiés par chemin de fer (gare de Manhay et d’Oster) vers le port de Liège où les bois sont chargés sur péniches à destination des Pays-Bas. Le site de Manhay est aujourd’hui encore appelé « la gare ». Georges Huet s’approvisionne à cette époque énormément dans le Domaine du Bois Saint Jean (la Baraque de Fraiture) pour sa production de pilots de bois.

En mai 1956, Georges Huet achète un terrain à Grandmenil où les bois seront écorcés et où se trouve la maison familiale, qui est encore à ce jour l’adresse du siège social de Huet et où sont logés les bureaux. Bertha Servais, notre grand-mère, veuve de Georges Huet vit toujours au premier étage, elle a 90 ans et descend encore de temps en temps dans les bureaux. Je la remercie pour les informations qu’elle m’a données sur le passé.

Fin des années 50, achat des premiers camions Ford canada de l’Armée (chargement et déchargement au treuil puisque les grues n’existaient pas à cette époque).

1978 : décès de Georges Huet, la tête de la société est prise par Christian Huet, aîné d’une famille de 15 enfants. Christian est alors âgé de 26 ans et travaille aux côté de son père depuis quelques années. Ses frère Albert (19 ans), Eric (16 ans), Joseph (22 ans) et Georges (11 ans), ainsi qu’une sœur Arlette (23 ans) travaillent aussi dans l’entreprise et en deviendront les 6 actionnaires.

La société est à cette époque dans une situation financière très difficile et les jeunes patrons vont connaître des années extrêmement pénibles. Le décès prématuré et rapide de mon grand-père a été une tragédie familiale, dont la famille ne s’est jamais remise et qui marqué trois générations.

Lorsque les derniers charbonnages belges ont fermé, fin des années 80, de nouveaux débouchés ont été trouvés dans le nord de l’Italie. Les bois ronds pelés forestier (écorçage partiel par l’écorceuse au centre de la chaîne de découpe, qui enlève la majeure partie de l’écorce) sont aplatis sur deux faces et sont utilisés dans la construction des toits. Les italiens sont exigeants au niveau de la qualité : il faut des bois sains (non piqués), très droits et coniques et défilant peu (peu de différence entre la base et la pointe).

Des volumes importants de bois sont expédiés via chemin de fer. Parallèlement, nous expédions aussi par camions vers de nombreux clients des commandes « sur mesures » : panaché de finitions, longueurs et diamètres.

Au cours des années 80 et 90, Huet va plus loin dans la finition grâce à de nouvelles machines. Une calibreuse, une grosse écorceuse (écorçage de poteaux électriques et autres jusqu’à 17 m. et 45 de diamètre), une pointeuse et des petites écorceuses (dont une automatique) sont installées. Des améliorations constantes sont apportées sur le site afin d’automatiser les machines et de faciliter le travail des hommes.

Dans la forêt, l’abattage manuel a été également remplacé bien souvent par une abattage mécanisé : les bûcherons ne travaillent plus que dans des parcelles inaccessibles par les machines pour des raisons de pente de terrain ou de premières éclaircies trop serrées. Le débardage mécanisé (tracteur, débardeuse, porteur) a aussi suppléé le cheval sauf dans les mêmes configurations que ci-dessus.

En 2000, Isabelle Huet, la fille aînée de Christian Huet, rejoint la société. Licenciée en Sciences Commerciales, elle développe le portefeuille client en secondant son père. Le premier site Internet de Huetbois est mis en ligne. La clientèle historique (certains clients travaillent avec nous depuis la création de la société en 1947) reste pérenne et de nouveaux marchés sont explorés. Les exportations augmentent de manière substantielle (Irlande, Angleterre, Espagne, Pays-Bas, Allemagne et Afrique). Huetbois vend aussi davantage de bois imprégnés autoclave sous pression.

Au cours de cette décennie, une petite chaîne de découpe est installée en remplacement des deux circulaires manuels toujours en fonctionnement. Celle-ci permettra de découper mieux et davantage de petits bois de première et deuxième éclaircie, et de trier les baliveaux au déchargement sur le chantier en fonction de leur grosseur pour les répartir de manière optimale entre les deux chaînes de production.

Fin des années 2000, le chemin de fer Belge décide d’arrêter les expéditions marchandise vers l’Italie (soit disant non rentable pour la SNCB), ce qui grève fortement la rentabilité des perches Italie étant donné que le prix du transport par camion est fortement supérieur à celui par chemin de fer. Nous nous lançons dans la production de chalets en bois ronds et mobiliers de jardin : valorisation ultime puisque le bois sont calibrés, séchés, rainurés et traités.

En 2008, la chaîne de découpe est automatisée (installation d’un mesureur industriel qui scanne le bois sur deux axes et d’un programme informatique proposant une découpe du baliveaux optimale en fonction de critères de dimensions, rectitude, défilement et prix). En 2013, nous installons un séchoir industriel sur le site de production, ce qui nous permettra de répondre à des délais de production courts pour les bois traités hors dimension standard. Néanmoins, nous privilégions toujours le séchage naturel pour des raisons écologiques et financières.

En juillet 2017, la société Huet et la société Simon Bois fusionnent, ce qui en fait la plus grosse capacité de production dans son domaine dans le Benelux avec 4 chaînes de découpe sur deux sites industriels (Manhay et Bourcy) et +/- 500 m3 de bois découpés par jour.

En juin 2018, Isabelle prend la tête du groupe, entourée de personnes compétentes au sein d’une nouvelle organisation. Geoffrey Huet (fils d’Eric Huet) est le Directeur Général Adjoint.

Le site industriel s'étend sur plus de 5 hectares au cœur de la commune de Manhay (B-6960) et sur +/- 1.5 hectares à B-6600 Bourcy.

Huetbois-Simonbois emploie 46 personnes. Le chiffre d'affaires consolidé avoisine les 12.500 k euros (+60% depuis 2005). Sa production est exportée à hauteur de 80% en Irlande, Angleterre, France, Pays-Bas, Allemagne, Italie, Espagne et Afrique.

Nous sommes le "spécialiste du bois rond". De la grume de sciage aux chalets en rondins, nous produisons une gamme très étendue piquets de clôture, tuteurs, pieux, bois calibrés ronds, demi-ronds, bois de soutènement, bois de fondation, pilots, poteaux de ligne électriques et poteaux de téléphone, poteaux EDF (NFC 67100).

Plus d’informations sont accessibles sur les pages respectives produit. En résumé :

-       Piquets pelés:  tuteurs pour arboriculture (arbres fruitiers) et tuteurs pour plantation (aménagements paysagers, abords de routes, places de village), piquets pour les clôtures forestières, clôtures de protection contre le gibier et clôtures d’élevage (bovins, moutons, etc.). Perches pour houblon et paragrêle pour la protection des cerisiers.

-       Bois calibrés et demi-ronds pour les clôtures pour chevaux : lisses en bois fraisé demi-rond ou en bois calibré placés dans des poteaux forés. Barres d’obstacle, bois calibrés pour la construction de jeux d’enfants, etc.

-       Perches pour tipi et perches pour camps de scouts.

-       Poteaux de planés, c’est-à-dire écorcés pour support de lignes électriques MT/ BT ou poteaux de téléphone. Ces poteaux sont séchés de manière industrielle dans notre séchoir afin de ramener le taux d’humidité du bois entre 30 et 35% permettant une imprégnation de qualité.

-       Chalets en bois ronds, abris de jardin, cabane en bois ronds calibrés et une large gamme de mobilier de jardin en bois (table de jardin, banc en bois, chaise en bois, hamac, palissade, mange-debout en bois, niche, poubelle en bois,...).

Notre production est certifiée Bois Local et PEFC.

Isabelle Huet

Visualisez notre VIDÉO DE PRÉSENTATION ou HUET BOIS À LA TÉLÉVISION.

Visualisez notre vidéo de présentation ou Huet Bois à la télévision.